Le chocolat noir reconnu pour ses bienfaits sur l’organisme

Bon pour l’organisme sur de nombreux points, les études scientifiques vantent les mérites du chocolat noir.

Les bienfaits du chocolat noir sont nombreux, à tel point que vous n’imaginez peut-être pas l’ensemble de ses vertus sur l’organisme. Une revue des caractéristiques bénéfiques du chocolat noir s’impose.

Souvent, les aliments bénéfiques pour le corps humain ne sont pas ceux qu’on adore manger. Haricots verts, fois de veau, épinard, …. rien qui ne fasse vraiment envie. A l’inverse, les aliments qu’on adore sont souvent trop riches en graisse ou en sucre. Il ne faut pas en consommer trop souvent, voire pas du tout en cas de régime. Mais il existe un aliment quasi magique, qui est à la fois délicieux et bénéfique pour l’organisme, nous voulons parler du chocolat noir !

Ce dernier est riche en antioxydants, un élément chimique qui va limiter l’action des radicaux libres. Ces derniers sont des substances qui peuvent provoquer des dégâts dans le corps (les radiaux libres accélèrent le vieillissement).

  • Le chocolat noir est bon pour le moral et contribue à lutter contre la fatigue.

chocolat noir

Crédit : Musée du Cacao et du Chocolat

Il contient en effet beaucoup de magnésium, qui est un élément nécessaire à la diffusion de l’énergie dans l’organisme. Il contient également du fer, élément qui stimule la fabrication d’énergie.

Le chocolat noir est riche en flavonoïdes, composé qui empêche le stockage du mauvais cholestérol, ce qui améliore la coagulation sanguine. De ce fait cela limite le risque de maladies cardiovasculaires. De même, étant riche en vitamine B3, le chocolat noir favorise la circulation dans nos artères. Ceci permet la aussi, de diminuer les potentiels soucis cardiovasculaires.

Attention toutefois à ne pas tomber dans l’excès car le chocolat reste un aliment riche en calories. Il contient une moyenne de 500 kcal par tablette de 100g, peu importe le pourcentage de cacao. A noter également que le chocolat noir n’est pas moins calorique que le chocolat au lait.

Un tiers des femmes considère le chocolat aussi addictif que le sexe !

Un sondage sur « le chocolat et les femmes » révèle qu’un tiers de la gent féminine trouve le chocolat aussi addictif que le sexe.

Quel rapport entre chocolat et sexe ? A l’approche du salon du chocolat de Paris 2015 qui se tiendra du 28 octobre au 1er novembre à la porte de Versailles, un sondage a été réalisé dans le but d’étudier les relations qu’ont les femmes avec le chocolat. Les résultats sont plus qu’intéressants !

Tout d’abord, le sondage nous apprend que les femmes aiment aussi bien le chocolat noir que le chocolat au lait, le chocolat blanc étant relégué loin derrière. Il n’y a d’ailleurs pas d’heure pour manger du chocolat. 62% de la gent féminine en mange à toute heure ! Le soir est aussi un moment privilégié pour déguster du chocolat pour 30% des sondées.

Les tablettes sont le moyen préféré de manger du chocolat pour un quart des femmes. 12% choisi plutôt les bonbons ou les mignardises et 7% préfère les barres chocolatées.

  • Pour 33% des personnes du sexe faible, le chocolat est aussi addictif que… le sexe !

chocolat et sexe

Crédit : FotoosVanRobin

Les femmes entretiennent une relation compulsive avec le chocolat pour 30% d’entre elles. Au contraire, seulement 5% avoue n’entretenir qu’une relation purement platonique.

Le chocolat est majoritairement un aliment qui est apprécié pour son coté réconfortant pour 49% des personnes interrogées. 37% reconnait que le chocolat est bon pour le moral.

Et quand il s’agit de donner un morceau de chocolat, les femmes avouent à 43% qu’elles préfèrent… ne pas partager ! C’est ensuite les amies et les maris qui sont les destinataires préférés des morceaux de chocolat partagés, puis les enfants.

Pratiquement la moitié des femmes déclare concocter des pâtisseries plusieurs fois par mois (46%). Moins de 10% avouent réaliser des pâtisseries tous les jours alors qu’à l’inverse, 15% reconnait ne jamais préparer de desserts.

Mangez votre tablette de chocolat d’une traite !

Il est préférable de manger une tablette entière de chocolat d’un coup !

Un mélange fascinant d’émotions émerge après avoir ingurgité une tablette complète de chocolat en une seule fois. Il y a certainement de la béatitude, mais aussi quelque chose comme de la culpabilité. Mais aussi sans doute de la honte et des regrets, pour ne pas mentionner la possibilité de légères nausées. Peu importe le sentiment ressenti avec le chocolat, nous savons tous qu’abuser d’une bonne chose est mauvais pour le tour de taille.

Mais le chercheur Amanda Salis de l’Université de Sydney en Australie apporte une nuance. Manger un peu de chocolat tous les jours pourrait être pire que de manger une tablette entière d’un seul coup!

  • Comment est-ce possible?

tablette de chocolat

Crédit : Sasha Krotov

C’est en réalité grâce à un mécanisme appelé thermogenèse adaptative, qui accélère notre métabolisme lorsque nous ingérons un tas de calories en une seule fois. « Plus vous avalez d’énergie, plus votre corps va dynamiser votre métabolisme, » explique Amanda Salis. « Si vous ingurgitez tout une tablette en une seule fois, vous êtes plus susceptible d’induire cette réponse métabolique pour vous protéger contre le gain de poids que si vous avalez une petite quantité chaque jour. »

Maintenant, cela ne signifie absolument pas que vous absorbez moins de calories si vous mangez toute la tablette en une seule fois. Vous continuez à absorber des calories, que vous mangiez vite ou non.

« Il n’est pas possible de manger dans le but de perdre du poids. Sauf si vous avez des problèmes de métabolisme, l’Homme est constitué de manière à assimiler la nourriture qu’il mange. Avec une grande quantité de nourriture, votre métabolisme va être invité à en bruler d’avantage. Mais à la base, il demeure que vous ingurgitez toujours une grande quantité de nourriture « .

La thermogenèse adaptative n’est malheureusement pas la solution miracle contre le surpoids. Elle ne vous protège que contre la crise boulimique occasionnelle. Mais cela ne signifie que, parfois, une dose géante de chocolat est permise, même selon les nutritionnistes. « Si vous ne le faites presque jamais et que vous avez envie de vous faire plaisir avec une bonne crème glacée au chocolat de manière très, très occasionnelle, cela ne va pas vous faire de mal. Sur le long terme cela ne fera aucune différence »

  • Réjouissez-vous!

Mais notre relation avec la nourriture peut être complexe. Personne n’a la même notion des portions quand survient une fringale. Pour certaines personnes, manger de petits repas fréquents est la voie à suivre. Mais pas pour d’autres. « La recherche montre que pour certaines personnes, manger une grande quantité de nourriture en un seul repas les aide à contrôler leur appétit. Il prennent deux gros repas par jour, et cela contribue à équilibrer leur métabolisme et leur poids. »

Selon Amanda Salis, la meilleure façon de traiter avec des envies irrésistibles est de trouver la bonne portion qui aide à satisfaire cette urgence. Sans toutefois tomber dans une spirale de frénésie incontrôlable qui est susceptible de conduire à la honte et la culpabilité. «Il est important, d’un point de vue psychologique, d’avoir le sentiment d’avoir une bonne alimentation», dit-elle. De cette façon, vous pouvez éviter l’hyperphagie tant redoutée.